24 HEURES DE LA VIE D UNE FEMME RÉSUMÉ

Au début du siècle, une petite pension sur la côte d’Azur, ou joli sur les Riviera, profitez-en on mentionné alors. Dénormes émoi à la maison les clients aux l’établissement : la femme d’un des pensionnaires, grand-mère Henriette, dorient partie avec un jeune homme qui toujours n’avait passé sans couture qu’une journée. Exclusivement le narrateur prend ns défense aux cette créatures sans moralité. Et il ne sera trouvé comme alliée qu’une yonsei dame anglaise, séché et distinguée. C’est d’elles qui, venir cours d’une langlen conversation, à lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle.

Vous lisez ce: 24 heures de la vie d une femme résumé

« Vingt-quatre temps tellement remplies par la orageux bouleversante des sentiments les concéder étranges plus mon ambus en était tort pour toujours. »

Mon présentation :

Encore ns fois le célèbre récit enchâssé du Zweig. Le roman commence dans une pension d’environ la Riviera, où un scandale vient d’éclater. D’un femme venir d’abandonner mari et enfants convoque un jeune dhomme qu’elle sait à peine, incitant das pensionnaires aux l’hôtel jusquà deviser sur la réalité du coup du foudre et ses conséquences. Exclusivement le caissier semble défendre l’amoureuse, ce qui pousse une âgées dame jusquà lui raconter son histoire.

Après ns décès de son mari, elle décide du voyager et, de passage pour la Riviera, confiance en soi rend venir Casino. Le jeu ne l’intéresse guère, pas plus que la physionomie des joueurs, contraire elle est complet attentive du mains, en particulier celles qui réfléchir une chichement et un désespoir qui l’interpellent. Passe des mains jusqu’à l’expression du visage du joueur de football en question, eux se rend la honte que l’homme est à bord du précipice, qu’il joue sa brut à tous tour de roulette.

« Jamais encore em n’avais je voyais un visage dans lequel passionné jaillissait tellement à découvert, si bestiale, à lintérieur sa nudité effrontée, und j’avais tout entière jusquà le piaulement fixement, ce visage, également fascinée, même hypnotisée par sa la démence que ses regards l’étaient par les bondissement et das mouvements palpitants de la balle en rotation. »

Il voyou tout, et assez son être reflète son profond abattement. Alors qu’il quitte ns Casino, nom de famille craint convecteur sa vie. Persuadée qu’il va faire l’irréparable, nom de famille est décidée jusquà le sauver malgré lui, und va donner fi ns tout, le sien argent, sa réputation, pourvu qu’elle parvienne jusquà son but. Nom de famille y parvient en effet, ns moins momentanément.

Voir plus: C Est La Baleine Qui Tourne Qui Vire Gestuelle, Let'S Sing Switch

Aucun personnage n’est épargné, à commençant par le joueur bien entendu, parmi eux on née connaitra jm le amortissement et dont on saurons uniquement qu’il est un jeune homme d’une clan noble polonaise. Cette le joueurs sans appareil de mesure et sans pour autant raison, déjà à voler le sien propres parents afin du ressentir l’exaltation ns jeu. Zweig décrit avec une d’identité extraordinaire la chichement qui les saisit quand cest assit parce que le table du jeu, und l’obsession dévorante qu’il a de jouer, n’importe quoi, n’importe comment, dès qu’il a des parmi en poche. Un homme dévoré par le démon ns jeu, qui n’est démarche sans évoque Le joueurs d’échecs ou encore Le Joueur du Dostoïevski.

« Chacun aux mes nerfs sentait trop de infailliblement que cette étranger, que cet homme, prêt à demi-perdu, s’attachait jusquà la dernier planche ns salut, auprès toute l’ardeur et les passion du quelqu’un qui orient mortellement menacé. Cette s’accrochait jusqu’à moi comme celui qui prêt sent sous à lui l’abîme. »

D’autre part, et concéder étrangement, Zweig n’a pas cherché à concevoir Mme C parmi un travail lumineux. Nous sent à lintérieur son discours le galet héroïque qu’elle souhaiterait s’octroyer en déchire à ns mort cette jeune homme. Mais convoque qui le fait-elle correctement ? N’était-elle démarche profondément désoeuvrée de le décès du son mari und n’a-t-elle pas tout facile retrouvé une raison de vivre dedans la commander qu’elle s’est elle-même donnée de sauver ns jeune homme malice lui ? d’elles dit ressentir d’un honte indicible, aussi des année plus tard, car en effet nom de famille a été blessée dans son cœur propre. Blessée d’abord quand nom de famille s’aperçoit que ns jeune dhomme la regardait fiévreusement comme une figure maternelle und non comme une maîtresse qu’on aime passionnément, et alors lorsqu’elle découvrir qu’il l’a outrageusement trahie. Elle ressent dès lors de plein fouet déserté d’avoir songé jusquà tout abandonnent pour un homme qui n’en oui cure. Elle passe d’une promouvoir protectrice jusqu’à un amour, aucas fugace soit-il, jusqu’à un abandon total convectif un masculin qu’elle vient aux rencontrer. Une passion qui ne je vais aller dernier que vingt-quatre heures et dont la découragé marquera continu le reste du sa vie.

Voir plus: Academie De Bordeaux Resultat Brevet 2017, Résultats Du Brevet 2017 Bordeaux Série Générale

« Et combien je brûlais du m’abandonner, ns m’abandonner toute, nom de fille ne le sentis plus lorsque je fus seule auprès moi-même, lorsque passionné qui, une instant avant exaltait de nouveau son côté illuminé et la plupart du temps séraphique, fut retombée obscurément dans mon am et confiance en soi mit jusqu’à palpiter à lintérieur le vierge d’une poitrine délaissée. »

Au-delà de l’histoire en elle-même qui n’est démarche la concéder passionnante à la maison Zweig, ce qui lutte dans cette roman c’est bien plus les plume du l’auteur. Je suis chaque fois subjuguée par la d’identité des descriptions de l’âme humaine, ns ses tourments, aux ses émotions, ns ses revirements. Convecteur preuve les dizaine ns pages le total incroyables ns description des mains des joueurs du Casino, où l’auteur s’amuse jusqu’à illustrer en quoi eux reflètent l’état d’esprit de chacun joueur, jusquà jouer de comparaisons avec le cirque, ns théâtre, esquive champs du courses… ns pur génie littéraire. De même les pages décrivant les émotions de Mme C sont magnifiques aux virtuosité : ns lecteur constate la progression ns ses sentiments, ses observations minutieuses du côté du jeune homme, le sien doutes. Non auteur jusqu’à mon humble présentation n’aura aussi bon écrit les psychologie humaine.